Santé dentaire : qu’est-ce que la parodontite ?

La dent est un organe très sensible de l’homme. Toute affectation de celle-ci influence la tranquillité de l’homme. Parmi ces nombreuses pathologies, nous avons la parodontite. De quoi s’agit-il alors ?

Qu’est-ce qu’une parodontite et quelles sont ses causes ?

La parodontite est une infection bactérienne des tissus qui soutiennent la dent (os, ligament, gencive et cément). Elle est une maladie parodontale grave qui peut attaquer une ou plusieurs dents. Cette inflammation fait souvent suite à une gingivite et peut provoquer une perte d’os pouvant conduire à une mobilité de la dent.

Cette maladie peut être causée par une accumulation de bactéries pathogènes qui viennent remplacer celles naturellement présentes dans la bouche. Ces bactéries s’attaquent alors au parodonte. Elle peut aussi être liée à des défauts d’hygiène bucco-dentaire, l’âge, des modifications hormonales ou encore à une faiblesse du système immunitaire.

Il faut noter que certaines habitudes de vie peuvent favoriser l’apparition d’une telle affectation. Parmi ces facteurs, on peut énumérer : le tabagisme, l’alcoolisme, l’hérédité ou l’existence de pathologies systémiques (infection par le VIH, diabète, maladie cardiovasculaire).

Quels sont les symptômes de la parodontite ?

Généralement, cette maladie évolue lentement et progressivement. Dans la plupart des cas, elle survient après une gingivite non traitée. Les premières manifestations visibles de la parodontite sont des saignements de la gencive qui peuvent surgir, soit spontanément, soit lors du brassage des dents.

Lorsque des mesures ne sont pas prises et que la maladie évolue, on peut observer divers autres symptômes. Il s’agit entre autres :

  • de rougeurs et gonflements des gencives ;
  • d’un mauvais alignement des dents ;
  • d’une rétraction des gencives avec la formation de poches entre les dents et la gencive ;
  • d’un abcès de la gencive avec du pus ;
  • d’une mauvaise haleine persistante ;
  • de douleurs lors de la mastication d’aliments.

De plus, cette inflammation peut provoquer une destruction progressive du parodonte. La parodontite est une maladie très grave dont certaines manifestations peuvent surgir tardivement. Il est donc important de prendre des mesures adéquates dès les premiers signes.

Comment stopper l’évolution de cette maladie ?

La prise en charge de la parodontite vise à stopper la progression de la maladie, et si possible, la restauration des tissus endommagés. Le traitement apporté dépendra de l’avancée de la maladie et de l’état de santé de la personne affectée. Les soins apportés regroupent : un nettoyage complet des dents et des gencives, des traitements antibiotiques ou chirurgicaux si nécessaires et enfin un entretien quotidien à domicile avec une visite chez le dentiste par trimestre.

Nettoyage de dents

Le nettoyage complet est la première étape du traitement de la parodontite. Il est assez efficace pour arrêter l’évolution de la maladie. Il permet d’éliminer les bactéries et le tartre fixé sur les dents et leurs racines. La gencive décollée pourra alors adhérer à nouveau aux dents. La progression bactérienne s’en retrouve alors limitée. Ce traitement est plus efficace lorsqu’il est accompagné d’un brossage rigoureux.

Traitements chirurgical et antibiotique

On fait recours à la chirurgie lorsque le nettoyage est insuffisant pour enlever tout le tartre des poches parodontales. Le chirurgien se chargera alors de retirer le reste de bactéries de la gencive. Une fois l’opération achevée, la gencive cicatrisera en adhérant aux dents et aux os nettoyés.

Dans certains cas de parodontites agressives, il est recommandé d’accompagner les traitements mécaniques d’antibiotiques. Ces derniers peuvent également être utiles chez des personnes ayant des problèmes cardiaques ou de diabète non contrôlé.

Quels sont les moyens de prévention d’une parodontite ?

La prévention est le meilleur moyen de lutte contre cette maladie. Pour cela, il faut garder une bonne hygiène bucco-dentaire afin de mieux protéger ses dents et gencives. Ainsi, il faut se brosser les dents avec une brosse souple 2 à 3 fois par jour. Il faut consulter régulièrement son chirurgien-dentiste. Pour finir, il est nécessaire de consulter immédiatement un dentiste lorsqu’on remarque un saignement des dents.