Gargouillements du ventre : inquiétants ou bénins ?

Il arrive parfois que certains bruits se fassent entendre de notre ventre. Il s'agit de gargouillement, c'est-à-dire des bruits produits au niveau du ventre de façon spécifique. À l'origine de tels bruits peuvent se situer des contractions intestinales au moment où des bulles d'air, de gaz ingéré ou encore des bactéries digestives se mettent à éclater. Ces bourdonnements ventraux peuvent susciter de l'inquiétude lorsqu'ils deviennent notamment récurrents. Il est donc nécessaire de savoir si les gargouillements du ventre sont inquiétants ou bénins.

Présentation des gargouillements

De prime abord, il est très facile de distinguer de quoi il est question lorsque les gargouillements sont mentionnés. En effet, le bruit caractéristique émis depuis le ventre n'a sûrement pas laissé indifférent plus d'un. Il s'agit bien là d'un phénomène tout à fait normal, mais peu commode et discret.

Il faut savoir que l'origine du gargouillement se trouve principalement au niveau du processus de la digestion. Par le biais des mouvements péristaltiques, les aliments sont plus facilement digérés et assimilés par le sang. Or, il s'avère qu'au niveau de l'intestin, il y a présence de bactéries appelées probiotiques. Celles-ci, qui ne sont pas nocives, émettent des gaz au cours de la phase de digestion des aliments. Ces gaz se retrouvent piégés dans l œsophage. Ainsi, dès lors qu'on ingurgite des aliments et que cela s'accompagne d'une entrée de gaz, tout ceci vient se mixer aux gaz piégés dans l'œsophage pour atteindre l'intestin. Le gargouillement survient alors lorsque l'intestin se contracte et fait éclater ce mélange de gaz.

Aussi est-il bon de signaler que le gargouillement est émis au niveau du ventre et du bas-ventre. De façon générale, compte tenu du processus de digestion, il se manifeste le plus souvent avant un repas ou plutôt dans l'heure qui le suit.

Les gargouillements sont-ils inquiétants ou non ?

À la question de savoir si les gargouillements peuvent susciter de l'inquiétude ou non, il faut savoir qu'en principe ce phénomène n'est pas dangereux en soi. Néanmoins, il peut être nécessaire de faire une consultation lorsqu'il s'accompagne d'autres sortes de symptômes.

L'apparition de douleurs

En plus des gargouillements, il y a lieu de consulter en cas de douleurs au niveau du bas-ventre. Ces douleurs peuvent en l'occurrence se manifester par des spasmes, voire de violentes contractions.

L'apparition de ballonnements

Les gargouillements peuvent s'accompagner dans certains cas de ballonnements au niveau du ventre. Celui-ci se gonfle plus qu'à l'accoutumée tout en demeurant tendu. Cette situation étant anormale, il est nécessaire d'aller consulter un médecin.

En cas de perturbation du transit

Si d'aventure il se trouve que les selles apparaissent de façon anormale, c'est-à-dire qu'elles changent de forme, cela peut constituer le signe avant-coureur d'un dysfonctionnement. En l'occurrence, cela se produit lorsque les selles passent de la forme liquide à la forme solide. Il peut aussi y avoir des constipations. Dans tous ces cas de figure, la consultation médicale est nécessaire.

Les solutions disponibles

Fort heureusement, il n'y a pas lieu de s'inquiéter, car des solutions existent. Elles permettent non seulement de prévenir des aggravations, mais aussi de les soigner si d'aventure elles surviennent.

Le bon choix des aliments

Il va de soi que consommer de bons aliments permet d'éviter des gargouillements à n'en point finir. En effet, partant du fait que chaque personne digère les aliments de façon singulière, les gargouillements ne se manifestent pas de façon unilatérale chez la plupart des gens. Dans un tel contexte, l'une des méthodes recommandées consiste à surveiller son alimentation pour restreindre la fréquence des gargouillements. Il est très utile d'identifier les aliments qui provoquent des troubles digestifs. Il s'agit en l'occurrence des boissons gazeuses et des chewing-gums

La consultation chez un gastro-entérologue

En cas de persistance des symptômes énumérés plus haut, il est souhaitable de le notifier à un médecin. Si cela s'avère nécessaire, il pourra vous conduire vers un gastro-entérologue pour envisager un traitement spécifique.

Au final, les gargouillements ne donnent pas lieu à l'inquiétude. Il suffit de bien s'alimenter pour éviter des complications.