Complément alimentaire : comment choisir l’idéal ?

Le complément alimentaire peut être défini comme un aliment qui vient compléter un régime alimentaire normal. Grâce aux nombreux avantages qu’il offre, le complément alimentaire est aujourd’hui de plus en plus consommé. Ainsi, on retrouve sur le marché de nombreuses marques de compléments alimentaires qui conduisent bon nombre de consommateurs dans l’embarras. Pour ce faire, choisir le bon produit est devenu aujourd’hui vraiment difficile. Comment donc faire pour dénicher le complémentaire alimentaire idéal ?

Tenir compte des informations présentes sur l’étiquette

Pour choisir le bon complément alimentaire, il faut en premier lieu lire l’étiquette. Elle permet d’obtenir un certain nombre d’informations sur le produit. L’étiquette d’un bon complément alimentaire doit indiquer :

  • La dénomination de vente « complément alimentaire » ;
  • Le nom et la teneur des différents nutriments ainsi que leur taux de pourcentage conformément aux apports journaliers recommandés par l’AFSSA (Agence Française de sécurité sanitaire des aliments) ;
  • La dose journalière préconisée ;
  • Les précautions d’emploi : par exemple ne pas dépasser la dose conseillée, tenir hors de portée des enfants, intégrer la prise dans le cadre d’une bonne alimentation.

Toutes ces diverses mentions ont été imposées par la loi française à tous les fabricants à travers le décret du 20 mars 2006. Ils visent principalement la protection du consommateur.

La réglementation va plus loin en stipulant clairement que l’étiquette doit aussi indiquer les vitamines, les enzymes et GDU/g.

Considérer le lieu de fabrication du produit

Le lieu de fabrication est un élément déterminant dans le choix du complément alimentaire. En réalité, très peu de pays sont aussi rigoureux que la France. En matière de complément alimentaire, la législation française est vraiment stricte. Cela permet de garantir la qualité des produits « Made in France ».

De plus, il existe une grande diversité de société qui vend des produits dont la composition reste majoritairement inconnue. Certaines parmi elles peuvent y ajouter des éléments qui représentent des menaces pour la santé. Malheureusement, c’est souvent le cas des compléments alimentaires venus de l’étranger. Notamment, ceux vendus sur des sites internet non spécialisés. En effet, contrairement aux compléments alimentaires français, ces derniers ne font pas objet de contrôle de qualité. En plus, il y a des substances bien spécifiques qui sont interdites par la législation française. Il est donc important de tenir compte de la provenance de votre complément alimentaire.

Opter pour des produits certifiés

Le complément alimentaire idéal doit posséder la certification Bio. En effet, comme la majorité de personnes peut le croire, tous les compléments alimentaires ne sont pas naturels. Pour ce faire, dans le lot, les meilleurs restent ceux qui possèdent la certification. Cette dernière vous apporte la garantie que 90 à 100% des ingrédients proviennent de l’agriculture bio. Cela voudrait dire que ces ingrédients ne contiennent aucun produit chimique de synthèse tels que les pesticides ou les engrais. Par conséquent, il respecte l’environnement.

La qualité des ingrédients utilisés est très déterminante dans l’efficacité du produit. Cela prend en compte les méthodes d’extraction et leur traçabilité. Ainsi, le complément alimentaire idéal doit être fait à base des matières premières de qualité qui se justifient par la certification Bio. L’agriculture biologique est en réalité la garantie pour de bons produits.

Tenir compte du dosage en principe actif

Le dosage en principe actif est un critère de choix incontournable pour trouver le complément alimentaire idéal. Il est garanti par la standardisation en principes actifs des composants du produit.

Quand on parle de standardisation, on fait référence à une méthode de fabrication qui atteste que le dosage en principe actif du produit est le même dans tous les lots de production. Elle est très importante, particulièrement pour les extraits végétaux. En effet, certains extraits contiennent des teneurs actives qui proviennent des organismes et qui peuvent ainsi varier en fonction de la récolte. Cela peut être dû à de nombreux facteurs environnementaux de plusieurs genres. Ainsi, grâce à la standardisation, les principes actifs d’intérêt sont purifiés et leur concentration est régulée.