Allaitement : comment fait venir le lait dans les seins ?

Ce n’est pas toujours facile d'allaiter, surtout lorsqu'on est à sa première expérience. Ce processus naturel très important par lequel le colostrum est transformé en lait n’est pas souvent évident à comprendre pour les jeunes mamans. Voici quelques conseils qui vous aideront à faire monter facilement le lait dans les seins.

Stimuler les seins par une première tétée précoce

Si aucune complication ne survient des suites de l'accouchement, et que votre bébé est en parfaite santé, vous pouvez profiter des quelques heures d’observation en salle de naissance pour effectuer une première tétée précoce. Commencer l’allaitement dès les premières heures suivant la naissance de votre bébé est le moyen par excellence pour favoriser la montée laiteuse. Cette première tétée n’a pas réellement de valeur nutritive. C’est en quelque sorte une prise de contact entre votre bébé et vos seins.

Il est vivement conseillé de faire cette tétée précoce en contact "peau à peau" avec votre bébé. De récentes études ont montré que ce contact entre la mère et son bébé augmente les capacités de ce dernier à téter efficacement. C’est un conseil qui vaut aussi bien pour la première tétée que pour les moments qui suivront. Si pour diverses raisons, notamment médicales, cette première tétée précoce ne peut pas être effectuée, rassurez-vous. D'autres solutions existent.

Adopter la position adéquate pour assurer la montée du lait

Une chose importante qui favorise la montée du lait est la position du bébé au sein. C’est ce qui permet de bien stimuler le sein. Au cours de la tétée, votre nourrisson doit pouvoir ouvrir très grandement la bouche pour que s’y retrouve non seulement le mamelon, mais aussi une grande partie de l’aréole. Si vous n’êtes pas à l’aise et que chaque tétée est pour vous un supplice, vous devez demander de l’aide auprès des sages-femmes durant votre séjour à la maternité. Même si cela semble normal que les seins puissent avoir une sensibilité élevée en début d’allaitement, adopter une bonne position peut garantir un allaitement sans douleur.

Faire venir le lait dans les seins par un allaitement à la demande

Il est recommandé de mettre le bébé au sein au moins entre 8 heures et 12 heures toutes les 24 heures, afin de stimuler efficacement les glandes. Ne négligez surtout pas l’allaitement nocturne parce que la prolactine, hormone principalement à la base du déclenchement et du maintien de la lactation, est naturellement sécrétée la nuit. Plus le bébé tète, plus il fait venir le lait dans les seins. Il est important d’encourager cette stimulation répétée, malgré la sensibilité des mamelons en début d’allaitement. Il ne faut également pas omettre de laisser le bébé boire aux deux seins afin de favoriser la production du lait dans chaque sein.

Les coups de pouce naturels qui favorisent la montée du lait

En suivant un équilibre nutritionnel basé sur la consommation de repas variés et riches en éléments nutritifs, vous favorisez la montée du lait. Une alimentation riche est suffisante pour assurer une production adéquate de lait. Il ne sera donc plus utile de faire recours à des suppléments vitaminiques. De ce fait, faites attention à privilégier les fruits et légumes bien mûrs. Bien que vos besoins caloriques en tant que nouvelle maman augmentent de 500 à 800 calories chaque jour, vous ne devez pas pour autant abuser.

Pour être sûr que vous mangez de façon adéquate au cours de l’allaitement, soyez à l'écoute de votre appétit et n’hésitez pas à prendre, en complément à votre menu journalier, des collations de fruits et de légumes. Ils sont de loin préférables aux pâtisseries qui n'apportent pas des nutriments et ne feront qu’augmenter vos apports caloriques. Par ailleurs, certains aliments comme : le fenouil, les lentilles, la carotte, les topinambours, la verveine, l'anis étoilé, le fenugrec et le malte sont également reconnus pour favoriser la montée de lait.