Mycose : traitement, symptôme => Tout savoir sur cette maladie !

Les bactéries de la flore intime chez une femme sont les principales responsables d’une mycose.
Le “Candida albicans”, un hôte fréquent du système digestif et du vagin, est bien souvent le coupable de la mycose vaginal.
Très fréquente et bénigne, la mycose vaginale touche de nombreuses femmes.

Les sensations ou les maux tels que brûlure, démangeaison vaginale, rougeurs, petits dépôts blancs au niveau de la vulve sont les principaux symptômes d’une mycose vulvaire. Les facteurs favorisants une mycose vaginale sont le plus souvent l’excès de toilette intime, l’utilisation de produits ou savons inadaptés, le port de vêtements trop serrés, une grossesse, la ménopause, les antibiotiques, le diabète, la pratique d’activités sportives intenses, la chaleur, un dépaysement, tout autant de facteurs propices à développer une mycose vaginale chez la femme.

Mycose

Comment soigner une mycose vaginale ?

Pour un traitement de mycose vaginale efficace, il convient de consulter son médecin ou son gynécologue qui pourra prescrire des “antifongiques”, souvent sous forme d’ovules à insérer dans le vagin, ou une crème à appliquer une à deux fois par jour sur la vulve. Ce traitement peut se compléter de comprimés à prendre par voie orale. En général, le traitement dure trois semaines au moins.

Une consultation médicale permet de déterminer la mycose ou éventuellement d’autres maladies sexuellement transmissibles (MST), dont par exemple l’herpès génital.

Parmi quelques bons conseils pour éviter une mycose, l’application régulière d’une crème adaptée et prescrite par votre médecin à passer sur la vulve pour limiter les irritations si vous y êtes sujette est une bonne habitude à prendre, notamment avant et après les bains ou douches. Pour ne pas favoriser la mycose, il faut éviter également de garder sur soi un maillot de bain mouillé, de même il est déconseillé d’utiliser des savons trop acides ou trop détergents pour votre toilette intime, à ce titre, un savon à base de myleuca est recommandé.

Il vaut mieux prendre des douches que des bains, et il faut veiller à bien sécher ensuite les muqueuses génitales, les rapports sexuels protégés sont également recommandés lorsque une mycose est décelée.

La mycose vaginale chez la femme est également la mycose génitale masculine chez l’homme.
La mycose vaginale peut aussi toucher les jeunes filles, notamment dans la période du développement vulvaire, par ailleurs, la mycose touche aussi très fréquemment les femmes enceintes…

Et pourquoi pas d'autres articles: