Impétigo : une infection cutanée contagieuse à ne pas négliger

L’impetigo est une infection cutanée bactérienne très contagieuse mais presque toujours bénigne.

Les germes en causes sont le streptocoque et le staphylocoque doré. Cette infection cutanée survient généralement dans les collectivités d’enfants (crèches, milieu scolaire). La transmission se fait par contact cutané direct ou de manière indirecte par l’intermédiaire d’objets souillés par le germe. Une auto contamination est aussi possible.

Les lésions sont souvent localisées autour de la bouche, des narines ou dans la zone périanale. Cependant toutes les localisations peuvent être possibles sauf les paumes des mains et les plantes des pieds.

En cas d’impétigo chez l’adulte, une lésion cutanée pré-existante constituant une porte d’entrée ou une pathologie générale sont souvent retrouvés.
L’impétigo se présente sous deux formes: l’impétigo croûteux qui est la forme habituelle de l’enfant et l’impétigo bulleux.

L’impétigo croûteux se manifeste par l’apparition de vésicules qui se transforment rapidement en pustules qui en éclatant libèrent leur contenu et laissent place à une croûte jaunâtre. Cette dernière ne laisse pas de cicatrice à la guérison.
L’impétigo bulleux est une forme caractéristique de l’impetigo du bébé et se manifeste par l’apparition de bulles de 1 à 2 cm de diamètres qui en se rompant laissent place à des érosions. Cette forme d’impétigo peut évoluer de manière défavorable vers une épidermolyse staphylococcique aiguë.

L’impétigo est une lésion presque toujours bénigne et les complications sont très rares.

Une glomérulonéphrite post-streptococcique reste en effet exceptionnelle.

Impétigo

Impetigo traitement et prévention: quels sont les moyens?


Le traitement de l’impétigo repose sur des traitements par voie locale et par voir générale.
En général le recours à la voie générale n’est pas nécessaire et les moyens locaux suffisent amplement à éradiquer l’infection. La guérison se fait en quelques jours.
Le traitement local est basé sur le lavage biquotidien des lésions à l’eau savonneuse et à l’usage des antiseptiques notamment sous forme moussante.

Le traitement général à base d’antibiotiques s’avère nécessaire si les lésions sont extensives, en présence de signes généraux majeurs ou si le traitement local ne peut être assuré de manière certaine et adéquate.
D’autres mesures s’avèrent nécessaires pour éviter la propagation de l’infection surtout au sein des collectivités tels que l’éviction scolaire, l’examen de l’entourage et le traitement éventuel de la fratrie ainsi que l’adoption de mesures d’hygiène pour éviter la récidive.

Le traitement d’une dermatose sous-jacente est obligatoire.

Quelles sont les causes de cet impétigo adulte ?

Impétigo adulteCe sont les streptocoques et les staphylocoques qui sont responsables de cet impétigo chez l’adulte. Cette maladie se développe sur l’ensemble du corps, mais elle est surtout visible au niveau des narines à cause du développement des bactéries.

En fonction de ces dernières, le mode de transmission peut être différent, vous avez généralement un contact direct avec les lésions, mais c’est aussi le cas pour le matériel souillé comme les mains, le linge, les meubles…

D’autres informations sont nécessaires pour faire connaissance avec cet impétigo pied :

  • Le temps d’incubation est de 10 jours au maximum.
  • Cette maladie est fréquente et surtout très contagieuse. Soyez donc vigilant si des personnes de votre entourage sont contaminées.
  • Certains profils sont plus touchés que d’autres par l’impétigo bouche, c’est le cas des enfants et des nourrissons.
  • Un repos forcé peut être nécessaire à cause du caractère contagieux.

Les symptômes sont nombreux pour cette infection cutanée

Cette dermatose est assez facile à diagnostiquer même s’il existe plusieurs symptômes. Parmi ces derniers, vous avez une douleur et de la fièvre, mais d’autres signes sont à prendre en compte pour un impétigo bulleux.

  • La peau devient de plus en plus rouge.
  • Des cloques apparaissent sur l’ensemble du corps, mais plus précisément au niveau du visage.
  • Les bulles peuvent être remplies de pus.
  • Les patients sont souvent touchés par des démangeaisons et une inflammation des ganglions lymphatiques.

Certaines parties du corps sont davantage concernées par cette épidermolyse staphylococcique aiguë. Les bulles sont souvent identifiées au niveau des oreilles, du cuir chevelu, des mains, du cou ou encore sur l’ensemble du visage. Au fil des jours, quelques croûtes apparaissent également et c’est au cours de cette période que les démangeaisons apparaissent.

ImpétigoComment le diagnostic est-il réalisé ?

Cet impétigo contagieux nécessite une étude approfondie des lésions, mais il faut aussi prendre en compte les symptômes. Cette infection bactérienne ne demande pas des analyses spécifiques, car seul un diagnostic visuel est nécessaire. Le médecin doit être capable de repérer les cloques et de les différencier de l’acné ou d’un bouton classique. Il pourra aussi poser des questions notamment pour connaître les antécédents ainsi que l’évolution de la maladie au cours des derniers jours.

Lorsque la situation le demande, cet impétigo bulleux chez l’adulte ou cet impétigo croûteux peut nécessiter une culture.

Il existe des complications plus ou moins graves

Il faut être patient pour que les cloques disparaissent complètement, mais dans certains cas, la maladie prend une évolution inquiétante. Cet impétigo chez l’adulte photos se transforme en une épidémie, elle est donc beaucoup plus contagieuse, ce qui est très problématique pour l’ensemble du foyer, les écoles…

Les cloques peuvent donc éclater et le pus se répand sur la peau, ce qui favorise la prolifération des bactéries sur le reste du corps. Les « boutons » peuvent ainsi prendre de l’ampleur si aucun traitement n’est effectué.

Cette maladie devient ensuite un ecthyma qui est la forme la plus inquiétante, mais elle peut aussi évoluer en adénopathie. Lorsque le traitement a été long à mettre en place, les patients sont parfois frappés par d’autres troubles comme ceux aux reins ou encore une fièvre rhumatologique.

Dès l’apparition des premiers signes et des cloques, il est préférable de consulter au plus vite un médecin. Plus vous attendez, plus le risque de contagion sera important et plus vous serez face à une épidémie qui pourrait handicaper une école, une crèche, une entreprise… Les complications sont surtout très graves chez les enfants, car leur système immunitaire est en cours de développement.

Comment désinfecter un impétigo ?

Il est impératif de désinfecter l’ensemble des plaies pour qu’elles ne se propagent pas sur le visage. Nous avons pu voir qu’il était très contagieux, d’où l’intérêt d’utiliser ce type de poudre cicatrisante. Cette dernière présente de nombreux avantages :

  • Elle calme les irritations tout en apaisant les peaux fragiles.
  • Cette poudre stimule également la régénération naturelle, la cicatrisation de l’impétigo est donc optimisée.
  • En l’utilisant quotidiennement, vous évitez la prolifération des bactéries qui sont à l’origine de la propagation de cette infection.
  • Elle possède d’autres points forts, car vous pouvez l’utiliser pour toute la famille, dont les bébés.
  • Elle pourra aussi assainir vos pieds tout en protégeant votre peau.

L’utilisation est également très simple et elle est beaucoup plus intéressante qu’une crème. Il suffit de saupoudrer la zone concernée par l’impétigo et de la laisser reposer pendant quelques minutes. Vous pouvez ensuite masser votre visage pour ressentir immédiatement les bienfaits. Il est même possible de l’utiliser quotidiennement pour désinfecter vos chaussures par exemple. Ces dernières sont souvent la cible de mauvaises odeurs et il suffit de verser un peu de poudre pour les supprimer.

Une désinfection deux fois par jour

L’impétigo peut engendrer quelques complications comme nous avons pu le voir. Il faut dans tous les cas procéder à une désinfection deux fois par jour en utilisant cette poudre ou une autre solution antiseptique comme la chlorhexidine ou l’hexamidine. Les professionnels de la santé recommandent d’appliquer une pommade pour une antibiothérapie locale.

Lorsque les croûtes commencent à disparaître, l’impétigo perd de sa vigueur, mais contrairement aux idées reçues, il ne faut pas stopper le traitement. Vous devez impérativement le continuer pour éviter le retour des bactéries. De ce fait, les médecins préconisent d’appliquer cette même poudre pendant 5 jours après la disparition de ces fameuses croûtes disgracieuses. C’est assez long, mais si vous êtes assez rigoureux, vous pourriez vous débarrasser de cette infection qui ne touche pas seulement les adultes.

Les enfants sont également concernés, vous pouvez utiliser de la poudre, mais aussi un traitement par voie orale. Ce dernier est un peu plus facile à administrer, mais ne négligez pas l’intérêt de cette poudre.

Et pourquoi pas d'autres articles: